Coccinelle et Clémentine

... et autres personnalités d'une schizophrénie naissante

24 juin 2006

Devant toi surex- ...

J'attends encore le raz-de-marée du syndrôme *je n'ai plus rien à faire - que vais-je faire de mes journées - je suis la créature la plus inutile de la terre*.
Peut-être qu'il ne viendra pas, peut-être pas cette fois-ci.
J'ai surtout peur qu'il arrive ce soir, au milieu de cette soirée qui, appelons-la par son nom, est une soirée d'adieu à deux amis. Ok, "adieu" c'est peut-être un peu fort, déjà parce qu'il y a internet aussi au bout du monde, et surtout parce que théoriquement ils ne partent que pour 1 an. Mais si ça marche pour eux là-bas, ce qu'au fond je leur souhaite, ça risque de durer plus longtemps.

Et moi je n'aime pas les adieux, même quand ce ne sont que des au-revoir. J'ai même pleuré à la fin du CE2 parce que je quittais la petite école que j'aimais bien, avec sa cour, et les plantes en forme de haricots, de l'autre côté de la grille, qu'on volait, et ses rosiers, qui étaient super pratiques pour jouer au restaurant (ben oui, les pétales ça fait de chouettes assiettes, des assiettes de haricots surtout, du coup). Et j'étais triste de dire au revoir à Mme Souris. Elle était gentille Mme Souris, elle m'aimait bien et elle me trouvait intelligente et tout, comme tous ces gens qui se trompent sur moi. Parce qu'ils ne savent pas. Que c'est de l'illusion. Qu'à l'intérieur je suis toute bloquée.

Tapoté par coxetclem à 14:28 - 0 gentil(s) commentaire(s) - Permalien [#]
Tag(s) vaguement en rapport : ,

Commentaires

Vous êtes arrivés là soit par hasard, soit par un vilain dérapage manuel, soit pour lire les commentaires existants, soit pour en écrire un vous-même. S'il s'agit de la dernière solution, ne prenez pas peur, et tapotez quelques mots, de vos doigts les plus doux, dans le gentil formulaire ci-dessous...