Coccinelle et Clémentine

... et autres personnalités d'une schizophrénie naissante

19 mars 2008

Audrey Hepburn et la fin du monde

AUDREY_HEPBURN2

Vous avez dû remarquer, vous aussi, en passant dans un magasin Maison du Monde, ou chez Ikea, ou en allant chez quelqu'un qui s'y fournit (et qui, de nos jours, ne connaît pas au moins une personne qui fait sa déco faussement ethnique chez Maisons du Monde, ou faussement design chez Ikea ? Loin de moi de mépriser ces enseignes dont le coût n'est pas forcément toujours aussi bas qu'on le croit, mais qui offrent des choses parfois très jolies, parfois très laides, parfois faussement jolies, parfois faussement laides (mais en tout cas Maisons du Monde ils ont en particulier un fauteuil que j'aime trop trop) hop fin de la parenthèse ça suffit.) Comment passer à côté, disais-je - il faut bien que j'y arrive - de ces sortes de faux tableaux à l'effigie de Miss Audrey Hepburn, façon Breakfast at Tiffany's ? Dans mon avenue, c'est jusqu'aux boutiques-pour-pouffiasses (comprendre boutiques de vêtements à 10€ avec des leggins pour liliputiens en devanture - oui j'ai la haine, parce que oui, j'en ai acheté, 2, même, parce qu'ils étaient en promo, et que ce qui est censé t'arriver à la taille m'arrivait genre à mi-cuisse, et j'arrête avec les parenthèses) qui font leur déco de vitrine à base de ce tableau. Pire, même la drolatique Paris Hilton est allée récemment jusqu'à poser en imitation de ce fameux portrait (ce que, en soi, finalement, je trouve presque un peu moins pire que ces faux tableaux pourris). (Enfin non. Peut-être pas moins pire.)

Car enfin quoi ? Qu'est-ce que ça dit de toi, d'avoir Audrey Hepburn accrochée au-dessus du canapé ou de la télé plasma ? C'est surtout ça qui me laisse songeuse. Est-ce que c'est censé, je ne sais pas, définir ton côté absolument et intemporellement "chic" ? Sous-entendre que tu possèdes toi aussi cette sorte de classe internationale, vaguement sexy, un peu bling-bling (les perles, le fume-cigarette) mais pas trop (parce que bling-bling, tu le sais, c'est connoté à un mec pour qui tu n'as pas voté, d'ailleurs qui a bien pu voter pour lui rohlàlà qu'est-ce que les gens sont cons). Vous me direz, on met chez soi des choses qu'on aime. Mais c'est vraiment à ce point-là ? Un élan d'amour collectif envers Audrey Hepburn, cette tête-là en particulier ?

Bon, moi, ça n'aide pas, je n'ai jamais trop aimé Audrey Hepburn. Et alors, ça, c'est un peu un truc qui ne se dit pas, en bonne compagnie. C'est un peu comme parler de la texture de son caca ; il y a des gens que ça indispose, d'entendre qu'on n'aime pas trop Audrey Hepburn. Je crois même que ça participe assez au fait que je ne l'aime pas trop, Audrey Hepburn.
Pour moi Audrey Hepburn c'est un peu comme un chat persan. La bestiole un peu trop jolie, qui minaude, qui bouffe rien d'autre qu'un pâté à la con trois étoiles, qui se pavane sur des coussins, tout en gardant l'air modeste, les cils baissés, alors qu'au fond c'est possiblement une vraie salope. En plus non, elle avait l'air foncièrement gentille cette petite. Mais je ne sais pas. Un "je ne sais quoi" qui m'agace. Alors je pourrais ajouter que de toutes façons je préfère Katharine, mais c'est tellement agaçant, ça aussi, les gens qui disent préférer Katharine à Audrey. Parce que merde, c'est quand même tellement EVIDENT que Katharine a la classe, la vraie, que ça devient vulgaire de le dire. Et cette manie d'associer les deux, aussi, comme si elles étaient soeurs ou cousines. Mais je plaide tout à fait coupable, sur ce coup-là. D'ailleurs si ça se trouve Audrey Hepburn, je ne suis tout simplement pas mûre pour elle, et dans 10 ans j'aurai son portrait dans ma salle de bain. Et j'assumerai de porter ce t-shirt rose à l'effigie de Audrey Hepburn dans Breakfast at Tiffany's que j'ai, là, je le vois, j'en ai honte.

Alors voilà, déjà que l'image Audrey Hepburn me dépasse un peu, ça me trouble vraiment de voir cette image mondialisée et vulgarisée à l'extrême. Comme toute image, vous me direz, mais là, cette vague, ça me pose problème. Avant, il y avait surtout Marilyn, James Dean, ce genre de choses. Les posters que tous les ados cons ont forcément quelque part. Ou Jimi Hendrix s'ils se la jouent mélomane. Ou des bébés débiles de Anne Geddes si vraiment ils en tiennent une sacrée couche. Enfin, des destins maudits ou des niaiseries. Et maintenant, voilà, Audrey Hepburn. Le lisse par excellence. Et puis en même temps ça me chagrine, parce que j'ai beau ne pas l'aimer tellement, je me dis qu'elle mérite mieux que ça, que de figurer sur des millions de faux tableaux fabriqués en série par des petites n'enfants.

Et alors oui, quand je me mets à réfléchir à tout ça, à ces millions de tableaux qui défilent dans ma tête, eh ben c'est comme quand je pense au président et à tous ses électeurs qui défilent dans ma tête : ça me donne le tournis et ça me laisse penser que nous courons tous vers un abîme sans fond, et dans notre chute, nous nous accrochons à des symboles collectifs dont nous nous fichons éperdument de la signification. Pourvu que ce soit collectif. Pourvu que ça nous ait coûté un peu de notre argent. Pouvoir d'achat, pouvoir d'acheter Audrey Hepburn. C'est tout ce qui importe. Et quand tout ça défile dans ma tête, je me dis que la fin du monde est, définitivement et inéluctablement, très proche.

Tapoté par coxetclem à 23:54 - 6 gentil(s) commentaire(s) - Permalien [#]

Commentaires

  • Oui enfin Audrey c'est quand même bien plus que le rôle guimauve de "Diamants sur canapé", c'est une vraie grâce, une vie pour sa famille, ses enfants et les enfants du tiers-monde, l'Unicef... une profonde humanité, bien loin du cliché que tu évoques.
    Et oui j'ai toujours mes affiches d'Hendrix et Rimbaud dans ma chambre, même à 32 ans.
    Et non, la fin du monde n'est pas pour maintenant, faudra trimer encore un bout de temps.

    Tapoté par Kali, 20 mars 2008 à 00:17
  • Ah non! Une blogueuse que j'aime bien qui dit du mal d'Audrey Hepburn! Tient, c'est bien simple j'en :'(
    Non, bon apres tout, tu as le droit, sans compter qu'il me semble que tu sois plus enervée par le phenomene, par le detournement de son image que par sa personne. Moi aussi parfois je suis enervé par un "trop" mediatique ou une recup' marketing. M'enfin, quand meme j'ai une petite :'( au coin de l'oeil.
    Bon, je file regarder Funny Face pour me remonter le moral!

    Tapoté par Brett, 20 mars 2008 à 02:38
  • Je n'ai vu que Breakfast at Tiffany's d'elle et j'ai bien aimé mais au-delà de l'actrice c'est ce film que reprennent les affiches et toutes les nanas qui collent cette même image dans leur blog ou autre. En soi, c'est ça moi qui m'énerve le plus, on reprend ce personnage pour afficher son côté girly chic et choc.

    Tapoté par Delph, 20 mars 2008 à 16:13
  • Lol, les bébés débiles d'Anne Geddes, merci !!
    Sinon Audrey Hepburn je me rends compte que je m'en fiche royalement, j'ai vu My fair lady et je crois que c'est tout, moi j'ai toujours été Marilyn de toutes façons...

    Tapoté par Blythe, 20 mars 2008 à 19:42
  • @Kali : Ah mais qui parle d'arrêter de trimer ? (si c'est ce à quoi une vie se résume). Je dis en tout cas que si ce bientôt n'est pas un bientôt à l'échelle d'une vie humaine, elle est néanmoins clairement visible à l'horizon.

    @ Brett : Oh tout de même, je n'ai rien dit de foncièrement méchant, et puis je la connais mal, vous le voyez bien. Mais heureusement tu as bien compris le fond de ma pensée. Sèche-moi ces larmes de crocodile...

    @ Delph : merci !

    @ Blythe : sur Anne Geddes je pense malgré tout qu'on est plein plein à ne pas supporter ! Enfin je crois. Mais sinon, au fond, je suis comme toi, Audrey Hepburn, elle m'indiffère, mais c'est tellement atroce tous ces trucs, si vous n'avez pas ça au Canada, ça compense presque le manque de Danette. (mais seulement presque, faut pas déconner)

    Tapoté par Stella K, 20 mars 2008 à 23:29
  • un article très intéressant et intelligent, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire.
    Moi non plus je n'ai pas spécialement de goût pour Audrey Hepburn, mais de toute façon, comme c'est dit dans l'article, c'est surtout un effet de mode et un reflet du consummérisme con des gens.
    tant que ce ne sont des tableaux de Paris Hilton qu'on accroche au dessus de la télé après tout...

    Tapoté par greenfairy, 06 avril 2008 à 22:55

Vous êtes arrivés là soit par hasard, soit par un vilain dérapage manuel, soit pour lire les commentaires existants, soit pour en écrire un vous-même. S'il s'agit de la dernière solution, ne prenez pas peur, et tapotez quelques mots, de vos doigts les plus doux, dans le gentil formulaire ci-dessous...