Coccinelle et Clémentine

... et autres personnalités d'une schizophrénie naissante

21 décembre 2008

Mele Kalikimaka

Parmi toutes les choses qui me font me sentir tout à fait différente de la majorité des gens, il y a celle-ci : je ne me rappelle absolument pas du moment où j'ai arrêté de croire au Père Noël, et à vrai dire, je ne sais pas vraiment si j'y ai réellement cru. Si ça a été le cas, je pense que ça n'a vraiment pas duré longtemps du tout, pas assez longtemps pour que j'atteigne l'âge où on a de vrais souvenirs...Et pourtant, je n'en ressens aucune tristesse. Jusqu'à un certain âge, mes souvenirs de Noël sont tous émouvants, joyeux,... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 16:43 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

31 juillet 2008

Just an ordinary day

Aujourd'hui c'était un matin comme je n'en ai pas connu depuis longtemps. Un ciel haut et clair, déjà chaud, juste comme il faut, les passants souriants, le métro pas trop en retard, mon arrivée pimpante et dispose, pour une fois à peu près à l'heure. Une journée de travail à Witch Street qui se termine à 14 h (vive les 35 h), et puis, le sac chargé de partitions à rendre, direction l'Aquarium, à pied, en croquant un Subway tout frais, et en prenant ces rues prises tant de fois, dans tant de circonstances différentes. L'arrivée à... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 00:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 juin 2008

un autre nombre

Aujourd'hui, ça ne passe pas. Je n'arrive pas à garder ce sourire indétrônable qui avait réussi à me sauver la peau ces dernières semaines, et grâce auquel j'avais réussi à passer outre l'ennui, l'agacement, la morosité. Aujourd'hui c'est tout simplement trop dur, avec le défilé de sales cons qui râlent pour le moindre prétexte, qui sont agressifs sans qu'on leur ait rien dit, qui cherchent le conflit. Il y a un moment où c'est tout simplement trop.   Mon collègue Rollie Pollie Ollie m'a relaté avoir eu un lecteur qui,... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 01:02 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 juin 2008

I saw the sign

[De tout ce que je pourrais avoir à raconter, c'est ça que je choisis en premier.] Finalement, après tout ce temps, je l'ai retrouvée. Sur ce site impersonnel où parcours scolaire et parcours professionnel nous apprennent à la fois tout et rien sur nos "copains d'avant". Juste un mail, comme d'habitude, 12 nouveaux inscrits et 38 fiches mises à jour, que j'ouvre et parcours, comme d'habitude, sans jamais penser à elle, à vrai dire, mais plutôt machinalement. Son nom est tellement commun que je ne crois pas même que ce... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 01:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
04 avril 2008

Notes

  Il y a les notes de mon père, graves, mélancoliques, du Schubert presque toujours ; il noie ses erreurs dans des pédales que je trouve peu élégantes, il chante parfois les noms des notes par-dessus. Je suis petite, je suis toute petite et j'habite sous le piano à queue, sur le tapis gris, le bois et les cordes, libérées des étouffoirs, résonnent tout entiers autour de moi, je me laisse entourer et envahir par ces sons puissants. Et parfois une phrase s'emporte, parfois je sens toute la profondeur d'une mélodie, qui m'emmène... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 00:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mars 2008

Un peu du pourquoi

En disant tout haut mon âge l'autre soir, j'ai encore une fois été prise au piège de l'Angoisse, celle qui me fait penser que ma course vers la mort est bel et bien entamée, que rien ne l'arrêtera, et que je vais avoir de moins en moins le temps de savourer les moments présents. Il y a 10 ans j'avais 18 ans, je vivais indépendante depuis plus d'un an, je n'étais pas forcément sentimentalement très équilibrée mais enfin je savais que j'avais encore toute la vie devant moi. Professionnellement j'étais plutôt dans le flou, dans la... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 21:09 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

20 mars 2008

Une étoile dans mes coquillettes

[Une étoile noire, même.] A part ça, j'y suis presque arrivée, aujourd'hui. L'alignement était presque parfait, une lumière qui s'élève, les jonquilles de la terrasse qui ondulent doucement, des petites réparations de livres avec mon matériel tout neuf, et Rita qui mange des biscuits avec un petit bruit agréable, son clic de souris qui est tellement comme il faut que je vais finir par en piquer une, et derrière, le doux parfum de BigIsa, et GentilFreddy qui vient me parler doucement... Et pourtant non. Je l'ai senti affleurer,... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 23:37 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 mars 2008

Du sang sur Lolita

Je rangeais les livres ce matin et j'ai vu ce Lolita tout neuf et tout pimpant, et en le retournant pour l'admirer j'y ai vu une traînée de sang. Quand je me suis aperçue qu'il était frais, j'ai compris que c'était le mien. J'ai regardé mes mains, et sur mon index, à la jointure, perlait une grosse goutte de sang. D'où venait cette blessure que je ne sentais même pas ? Comment peut-on saigner autant et ne rien sentir ? Mes doigts sont des champs de bataille. Mon pouce gauche, comme à chaque période quelque peu angoissée... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 23:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mars 2008

Les voeux du jeudi

J'aimerais bien être capable d'écrire des choses jolies, ou alors tout du moins retrouver une sorte d'innocence bloguesque, comme quand je n'en avais rien à foutre de qui me lisait (parce qu'à part lui, y'avait pas grand-monde à vrai dire), quand je me sentais libre de dire un peu tout ce que je voulais, ou presque - et pour le presque, j'avais un blog caché où j'ai dû poster 3 messages mais ces 3 messages sont quelque chose de très fort à mes yeux. Même si l'un d'entre eux a provoqué un drame. J'aimerais retrouver l'insouciance de... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 23:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2008

Susuwatari

De retour au boulot avec toute la meilleure volonté du monde, démusclée comme un mollusque, si j'avais su à quoi m'attendre j'aurais prolongé mon arrêt maladie jusqu'à la fin de la semaine, et ils auraient été bien embêtés, ceci dit je l'aurais été encore plus, probablement, alors pas de regrets. J'ai souvent eu envie de parler ici de, disons-le vite, ma "patronne" (ça n'existe pas dans le secteur public mais si je dis conservatrice en chef j'ai peur que tout le monde ne sache pas de quoi il s'agit. Une tendance à... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 21:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

div id="rightbar">