Coccinelle et Clémentine

... et autres personnalités d'une schizophrénie naissante

09 mai 2006

Ordinary tuesday

- L'ascenseur caché de la Sorbonne remarche. - Tout comme le micro de l'amphi Descartes.- Le premier me permet d'arriver avec quelques secondes de retard en moins, le deuxième me permet de ne pas avoir à me fatiguer à prêter l'oreille pendant 1h30 devant le passionnant exposé d'une camarade.- Arriver en retard, de manière maintenant presque systématique, me permet d'éviter de m'asseoir à côté de ma copine molle, et donc de pouvoir aussi sortir très vite de cours sans la traîner derrière moi. (Mais c'est bien aussi pour elle, ça lui... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 22:18 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

18 mars 2006

It is a time of civil war

Il y avait un climat étrange à Saint-Michel aujourd'hui. Ce matin, c'était le calme après la tempête, le soleil qui venait briller avec toute sa douceur sur des barrières grises jetées sur des camions, remplacées par des sortes de rideaux de fer qui résistent à tout. Il y avait une ébullition, un peu plus de monde que d'habitude, mais déjà hier la ville commençait à bouillonner un peu plus que d'habitude, même insensiblement. Les CRS par poignées, certains souriants et répondant aux questions, les autres frimant avec leur matraque,... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 00:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 mars 2006

It ain't over till it's over

Eh bien voilà. Une bonne chose de faite. Oh c'est sûr, ça m'a fait bizarre, de me retrouver comme ça dans cette salle de concours, avec les surveillants de salle laids et cons, la probabilité incroyable mais vraie que je me retrouve juste à côté de ma copine molle, mon voisin de derrière mâcheur de chewing-gum, tous les gens avec des bouchons de mousse dans les oreilles... Et puis les sujets, le désespoir glacé qui m'a saisie en lisant celui de lundi, et celui de mercredi aussi. Et puis ma copine molle qui, avant chaque ... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 15:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
11 mars 2006

Last Days

Allez, encore deux jours de révisions (en alternance avec un peu de glandage pour ne pas mourir), et puis zou, lundi mardi mercredi, concours.Est-ce que d'ici-là je vais (enfin) commencer à stresser un peu ? Je suppose... Là tout de suite je me sens juste légèrement paniquée à l'idée qu'il me faudrait encore 2 mois pour être prête.Grrrrrrr.
Posté par Stella K à 13:44 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2006

Et à l'heure où j'écris ces lignes

...à quelques petits kilomètres de moi, des étudiants essaient de résister aux forces de l'ordre, après avoir occupé la Sorbonne toute la soirée, été délogés, érigé une barricade, été à nouveau délogés... Je ne sais pas combien de temps ils vont tenir, je sais surtout qu'ils sont trop peu nombreux, je sais que je n'y suis pas et que, contre toute attente, je n'ai même pas envie d'y être. En tout cas ça fait plaisir de voir ces lieux-là, ceux-là qu'on a tous quelque part en symbole d'une certaine "résistance", redevenir ce... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 00:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
01 mars 2006

Dress Up In Me

Bon. Ben comment dire, dans moins de deux semaines j'aurai passé mes écrits... Fiou, d'un sens. Et d'un autre sens, pas fiou, vu que je suis complètement à la ramasse pour tout ce qui est révision, m'enfin c'était à prévoir. Les fiches les plannings les surligneurs les journées à la bibliothèque au milieu des autres ça n'a jamais été mon truc. S'il y avait une justice, je devrais le foirer, ce putain de concours, puisque le nombre de postes est ridiculement réduitje n'ai pas assez bossé, en tout cas moins que beaucoup d'autres... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 17:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

17 février 2006

But the world goes 'round

Aujourd'hui j'ai traversé la fac comme un fantôme, à la recherche d'une copie, d'une affichette, et d'un endroit tranquille pour travailler. Les couloirs étaient déserts comme les rues d'un western, il ne manquait plus que le souffle du vent dans les tumbleweeds (ça a un nom en français, mais je ne m'en souviens plus). Sous la lumière jaune des lampes vieilles comme les pierres (ou, bon, d'accord, un tout petit peu moins), tout était à la fois sinistre et étrangement chaleureux. Retourner à mon ancien lieu de travail est... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 02:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 janvier 2006

Ça se craquelle

Peu à peu, je perds mon self control. Pire. Je deviens méchante. - A 10 h, j'ai soupiré bruyamment quand ma copine molle, en début de TD, après avoir entendu les horaires du concours blanc, s'est tournée vers moi pour me dire mollement "Quoi ? J'ai rien compris...". Et je ne lui ai pas répondu.- A 12h, j'ai dit à ma copine molle que je ne me sentais pas très bien et que je n'étais pas complètement remise de ma maladie et que j'allais plutôt aller prendre l'air et peut-être même acheter quelque chose dans une... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 23:56 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
09 janvier 2006

Stardust Memories

Sur la ligne 4 de mon bus dans Mavilledefac, il y avait des tas de gens que je croisais régulièrement. Mavilledefac est une ville de taille tout à fait raisonnable, pile entre Monbledpourri (où j'ai grandi jusqu'au bac) [et où on ne peut jamais faire un pas au "centre-ville" - mot à peine exagéré quand on voit les quatre ruelles qui se battent en duel - sans croiser Madame Machin qui, la dernière fois qu'elle t'a vue, eh ben t'étais haute comme ça *geste à 3 cm du sol*, ou Jenny la connasse qui sort avec le mec de... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 21:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 décembre 2005

Gouffre

Mon Dieu. Je viens de presque finir ma dissert. J'étais pourtant persuadée que j'étais trop vieille pour ces conneries, se coucher à 5 heures pour un texte pourri dont on sait qu'il est mal foutu et atrocement artificiel, les crampes dans les doigts, les jambes ankylosées, la circulation qui reprend doucement au loin, la faim qui s'éveille dans le creux de l'estomac.Et puis redécouvrir des trucs, comme le fait que souvent quand je réfléchis, je colorie l'ongle de mon index gauche avec mon stylo plume ; qu'il faut attendre un peu avant... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 05:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

div id="rightbar">