Coccinelle et Clémentine

... et autres personnalités d'une schizophrénie naissante

28 février 2008

Coupure de courant.

En attendant que ça passe, mon eeePC et sa batterie sont ma seule distraction possible, sans internet bien sûr, vive le copier-coller. Une journée, 3 entretiens, 3 points opposés de Paris, entrecoupés de temps de présence à l'Aquarium où tout ce qui m'était pénible me devient insupportable et tout ce qui m'était agréable me devient cher. Le premier, celui que je voudrais le plus, ambiance chaleureuse et professionnelle, autour de mon CV rafraîchi pour l'occasion – depuis quelque temps j'en suis fière, de ce CV, je ne... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 00:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

26 février 2008

Susuwatari

De retour au boulot avec toute la meilleure volonté du monde, démusclée comme un mollusque, si j'avais su à quoi m'attendre j'aurais prolongé mon arrêt maladie jusqu'à la fin de la semaine, et ils auraient été bien embêtés, ceci dit je l'aurais été encore plus, probablement, alors pas de regrets. J'ai souvent eu envie de parler ici de, disons-le vite, ma "patronne" (ça n'existe pas dans le secteur public mais si je dis conservatrice en chef j'ai peur que tout le monde ne sache pas de quoi il s'agit. Une tendance à... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 21:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
07 juin 2007

Météo

Le temps est changeant alors les gens aiment en parler. "- Vous croyez qu'il va pleuvoir, Mademoiselle ?" Croit-elle vraiment que, parce que je suis derrière un bureau et qu'elle est devant, je connais la réponse ? Croient-ils tous que j'ai lu les livres qu'ils me demandent, que je connais tous les noms propres qui leur sont familiers mais que, sur mon catalogue informatisé, je ne sais même pas orthographier ? La nouvelle s'est répandue peu à peu, il y a celles qui débordent de joie pour moi, il y a la chef qui se contente... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 20:16 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
05 avril 2007

A day off

Et voilà, officiellement depuis cette semaine, ce boulot est devenu celui où je suis restée le plus longtemps de ma courte vie. Est-ce que ça a un sens ? Eh bien dans une existence où je m'efforce [parfois] à gommer toute idée de signification, à tort, [la plupart du temps], alors pour une fois pour une fois oui, ça en aurait presque un. A en juger bien sûr non par mon salaire ni par le caractère glorieux de ce travail. Plus peut-être par ce sentiment d'être à ma place. Pas forcément à ma place parmi mes collègues - à ma... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 21:19 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
02 janvier 2007

Plouf

En général quand je sais que je vais aller chez le médecin, je fais un effort sur les sous-vêtements, j'évite le truc troué ou le string violent, et si possible je prends quelque chose de joli et d'assorti. Ce matin, vu que c'était la médecine du travail, je ne sais pas pourquoi, j'ai oublié. Et c'est là que je me rends compte que je glisse sur la pente des vraies filles puisque même en ayant oublié, j'avais une culotte et un soutien-gorge coordonnés. Quand le mec qui passait avant moi est revenu vers son pote en lui disant... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 15:44 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
23 septembre 2006

Laetitia

Comme on dit souvent, A quelque chose malheur est bon, ou quelque chose comme ça, je crois que c'est quelque chose comme ça, et que Caroline Ingalls le répétait souvent. C'est dire si l'on peut y accorder du crédit. Et alors voilà, dans le sombre trou où je me situe, j'ai retrouvé quelque chose. Ce dont je parlais à la fin de ce billet. (Et là je sais que personne ne va cliquer, et c'est bien normal d'ailleurs, je ne suis moi-même pas trop du genre à cliquer, alors que bon, musculairement parlant, l'effort est assez faible, mais je... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 11:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
17 février 2006

But the world goes 'round

Aujourd'hui j'ai traversé la fac comme un fantôme, à la recherche d'une copie, d'une affichette, et d'un endroit tranquille pour travailler. Les couloirs étaient déserts comme les rues d'un western, il ne manquait plus que le souffle du vent dans les tumbleweeds (ça a un nom en français, mais je ne m'en souviens plus). Sous la lumière jaune des lampes vieilles comme les pierres (ou, bon, d'accord, un tout petit peu moins), tout était à la fois sinistre et étrangement chaleureux. Retourner à mon ancien lieu de travail est... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 02:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 janvier 2006

It's non-stop memories of you.

Ah la vie moderne, rythmée par ses soldes saisonnières. Comme c'est charmant. C'est amusant, parce que les soldes d'été et son cortège de diablotins, ça me paraît très proche et très loin à la fois. Aujourd'hui, j'ai vaguement tenté le coup. Vaguement. La Bouche de l'Enfer grouillait de démons et de démonnes. Les sacs Mandarina Duck de cette année sont moches, et les machins Petit Bateau dont j'avais besoin ne sont pas soldés. Dans les magasins de fringues, il y a trente personnes par cm² et c'est quand même trop. J'ai trouvé ... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 22:35 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,

div id="rightbar">