Coccinelle et Clémentine

... et autres personnalités d'une schizophrénie naissante

21 avril 2008

Une robe à la vanille

Sur Witch Street, il n'y a pas que des petits restos et autres échoppes à faire mourir ses papilles et pupilles à la pause déjeuner. Il y a aussi de petites boutiques de fringues, de celles dont tu vas voir les vitrines en mangeant ta glace, sans jamais rentrer parce que tout ça est soit trop stylé soit de l'attrape-touriste à 15€. Mais à force de passer devant tous les jours, à raison de, parfois, 4 fois par jour, eh bien est arrivé ce qui devait arriver. Une robe m'a fait de l'œil, comme ça, de manière absolument éhontée, à me... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 00:06 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

05 avril 2008

L'ultime compromission

J'ai commis l'irréparable, le pire, l'atroce. J'ai achetée une mug [et j'arrête tout de suite le débat sur "mug, féminin ou masculin", parce qu'on peut probablement dire les deux vu que c'est un mot anglais, et j'ai appris ce mot en disant "une mug" donc je n'y peux rien je dirai toujours "une mug"] J'ai achetée une mug donc, exclusivement réservée à mon lieu de travail.Et pour moi, c'est un peu le pire du pire que l'on puisse faire dans sa vie. Pour d'autres c'est se marier, vous me direz, donc après... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 19:49 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
04 avril 2008

pas de titre

Comme (un peu) prévu, la température augmente, le ciel s'élève et devient plus profond, et travailler Rue de la Sorcière devient une sorte de supplice. A deux ou trois mètres de moi, au-delà des portes automatiques qui s'ouvrent et se referment devant et derrière les lecteurs, des gens insouciants papotent et fument en terrasse. Au-dessus, un poste de radio et des fenêtres ouvertes laissent échapper des chansons populaires aux accents estivaux. Si je commence à penser à tous les marchands de glaces que je peux aller visiter en moins... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 18:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2008

Notes

  Il y a les notes de mon père, graves, mélancoliques, du Schubert presque toujours ; il noie ses erreurs dans des pédales que je trouve peu élégantes, il chante parfois les noms des notes par-dessus. Je suis petite, je suis toute petite et j'habite sous le piano à queue, sur le tapis gris, le bois et les cordes, libérées des étouffoirs, résonnent tout entiers autour de moi, je me laisse entourer et envahir par ces sons puissants. Et parfois une phrase s'emporte, parfois je sens toute la profondeur d'une mélodie, qui m'emmène... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 00:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mars 2008

Un peu du pourquoi

En disant tout haut mon âge l'autre soir, j'ai encore une fois été prise au piège de l'Angoisse, celle qui me fait penser que ma course vers la mort est bel et bien entamée, que rien ne l'arrêtera, et que je vais avoir de moins en moins le temps de savourer les moments présents. Il y a 10 ans j'avais 18 ans, je vivais indépendante depuis plus d'un an, je n'étais pas forcément sentimentalement très équilibrée mais enfin je savais que j'avais encore toute la vie devant moi. Professionnellement j'étais plutôt dans le flou, dans la... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 21:09 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mars 2008

Une étoile dans mes coquillettes

[Une étoile noire, même.] A part ça, j'y suis presque arrivée, aujourd'hui. L'alignement était presque parfait, une lumière qui s'élève, les jonquilles de la terrasse qui ondulent doucement, des petites réparations de livres avec mon matériel tout neuf, et Rita qui mange des biscuits avec un petit bruit agréable, son clic de souris qui est tellement comme il faut que je vais finir par en piquer une, et derrière, le doux parfum de BigIsa, et GentilFreddy qui vient me parler doucement... Et pourtant non. Je l'ai senti affleurer,... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 23:37 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 mars 2008

Audrey Hepburn et la fin du monde

Vous avez dû remarquer, vous aussi, en passant dans un magasin Maison du Monde, ou chez Ikea, ou en allant chez quelqu'un qui s'y fournit (et qui, de nos jours, ne connaît pas au moins une personne qui fait sa déco faussement ethnique chez Maisons du Monde, ou faussement design chez Ikea ? Loin de moi de mépriser ces enseignes dont le coût n'est pas forcément toujours aussi bas qu'on le croit, mais qui offrent des choses parfois très jolies, parfois très laides, parfois faussement jolies, parfois faussement laides (mais en tout... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 23:54 - Commentaires [6] - Permalien [#]
12 mars 2008

Ecrin et guirlandes de fleurs

Ces trois heures de prêt du matin sont longues et pénibles par leur alternance de suractivité et de calme plat. Plus tard dans les bureaux, je me demande pourquoi cette bibliothèque me fait l'effet d'une illusion dont je ne ferais pas partie. D'une sorte d'écrin doux où pourtant tout me semble aigu et contondant. Il y a pourtant beaucoup de petits détails que j'apprécie ici. J'aime les livres de poches, qui sont propres et lisses, qui glissent sur les étagères et se rangent presque tous seuls. J'aime les prendre, les faire se... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 15:41 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 mars 2008

Du sang sur Lolita

Je rangeais les livres ce matin et j'ai vu ce Lolita tout neuf et tout pimpant, et en le retournant pour l'admirer j'y ai vu une traînée de sang. Quand je me suis aperçue qu'il était frais, j'ai compris que c'était le mien. J'ai regardé mes mains, et sur mon index, à la jointure, perlait une grosse goutte de sang. D'où venait cette blessure que je ne sentais même pas ? Comment peut-on saigner autant et ne rien sentir ? Mes doigts sont des champs de bataille. Mon pouce gauche, comme à chaque période quelque peu angoissée... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 23:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mars 2008

Les voeux du jeudi

J'aimerais bien être capable d'écrire des choses jolies, ou alors tout du moins retrouver une sorte d'innocence bloguesque, comme quand je n'en avais rien à foutre de qui me lisait (parce qu'à part lui, y'avait pas grand-monde à vrai dire), quand je me sentais libre de dire un peu tout ce que je voulais, ou presque - et pour le presque, j'avais un blog caché où j'ai dû poster 3 messages mais ces 3 messages sont quelque chose de très fort à mes yeux. Même si l'un d'entre eux a provoqué un drame. J'aimerais retrouver l'insouciance de... [Lire la suite]
Posté par Stella K à 23:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

div id="rightbar">