Coccinelle et Clémentine

... et autres personnalités d'une schizophrénie naissante

06 novembre 2008

Give me a ticket to an aeroplane

Plus qu'une matinée de cours, et je pourrai attraper mon nouvel ami le TGV, et comme la grève est finie je n'ai même pas à m'inquiéter.

Aujourd'hui journée de cours à découvrir, principalement, les ressources incroyables que cette école nous fournit. Un intranet merveilleux, des offres d'auto-formation, des ressources numériques infinies. J'avoue que, bien qu'assommée par ces séances "cul sur chaise, chaise devant ordi", je suis assez fascinée.
Et je maudis mon ordinateur pourri. Et je m'en veux d'envisager d'en acheter un autre. Consumérisme à la con. Non-besoins.

J'ai trouvé à côté de qui il ne fallait pas que je m'assoie en cours, une vieille (enfin, 40-45 ans quoi) qui a apparemment de sérieux problèmes de cloison nasale et qui respire comme souffle une otarie, c'est insupportable. J'ai bien sûr, je le confesse, un problème moi-même avec les bruits que produisent mes contemporains. Mais tout de même.

De la ville je ne vois rien, il fait toujours nuit quand je suis dehors.
Ce matin, premier débile dans le bus avec sa musique pourrie sur un portable crachotant.
Evidemment, que tout était doux et paisible : c'étaient les vacances scolaires.

Pas un jour ne passe sans que je ne me félicite pas d'avoir démissionné de l'Education Nationale. Je crois que pour le coup j'aurais vraiment raté ma vie, même si je ne crois pas tout à fait à ce concept.

I'm going home.

Tapoté par coxetclem à 20:55 - 0 gentil(s) commentaire(s) - Permalien [#]

Commentaires

Vous êtes arrivés là soit par hasard, soit par un vilain dérapage manuel, soit pour lire les commentaires existants, soit pour en écrire un vous-même. S'il s'agit de la dernière solution, ne prenez pas peur, et tapotez quelques mots, de vos doigts les plus doux, dans le gentil formulaire ci-dessous...