Coccinelle et Clémentine

... et autres personnalités d'une schizophrénie naissante

29 juin 2006

Bo-ring

Chez mes parents depuis 2h40, et déjà, l'ennui.
Je serais presque tentée de faire une sieste.
J'ai bien dormi dans le train pourtant, trois longues heures, installée tant bien que mal contre des angles aigus, avec de la musique à fond pour couvrir les papotis de mes voisines (qui ont heureusement fini par s'endormir elles aussi).

J'ai envie de Smarties ou d'autres cochonneries au chocolat de ce genre. Alors qu'il y a des cerises et des framboises et plein de choses bien meilleures, mais je n'y peux rien, mes papilles appellent le chocolat, c'est intolérable.

Mes cheveux orangés provoquent différentes réactions : au choix, l'extase, l'indifférence, l'appréciation modérée, et puis surtout le hochement de tête poli mais peu convaincu (mon père) et le "ah mais ça renforce la blancheur de ton teint" (ma mère). Bah. Je pense que ma soeur va détester, et au fond peu importe.

L'an dernier aussi, j'étais relativement peu rentrée chez eux, peu par rapport à d'habitude je veux dire, mais j'avais du travail, deux mois pour faire un mémoire, de quoi s'occuper pleinement l'esprit. Là, je suis en vacances, en vraies vacances, et... bof. Je vais tâcher de me trouver une petite place sympa et lire, tout simplement. Ce sont des choses qui se font, après tout.

J'ai envie, en fait, de cette petite chosouille que Kinder avait sorti il y a, je ne sais pas, 2-3-4 ans, c'était un oeuf en plastique, ça s'ouvrait en deux (un peu comme un Kiri), et ça formait deux coupelles, dans l'une il y avait une mini-cuillère et dans l'autre il y avait la FRIANDISE en elle-même, qui se composait d'une sorte de petite fausse-noisette fourrée de gaufrette (ha ! j'adore ce mot, gaufrette) qui était prise dans du chocolat au lait, et il me semble bien qu'il y avait, au fond, une deuxième couche, mais je ne me souviens plus très bien. C'était très sucré, complètement débile, c'était complètement démesuré niveau emballage (je crois même que dans la coupelle avec la cuillère il y avait AUSSI une SURPRISE !), mais c'était génial. Ca n'a malheureusement pas duré longtemps et ça a très vite été retiré du marché.
Voilà, si quelqu'un passe et se souvient du nom de ce truc, ou mieux, en a chez lui, contactez-moi, n'hésitez pas.

Tapoté par coxetclem à 16:22 - 6 gentil(s) commentaire(s) - Permalien [#]

Commentaires

    Désolée, je ne me souviens absolument pas de cette friandise Kinder, par contre je vois tout à fait de quoi tu parles quand à peine 2h après ton arrivée chez tes parents tu peux t'ennuyer.

    Tapoté par Mad K, 04 juillet 2006 à 15:30
  • Pas grave pour les Kinder, je me suis résignée. (enfin en fait je ne me résigne jamais tout à fait, mais c'est une image.)

    Sinon, je me fais la réflexion soudaine que nous avons, semble-t-il, le même patronyme. Serions-nous soeurs ?
    Cela expliquerait, en tout cas, ce sentiment d'ennui partagé.

    Tapoté par Stella K, 04 juillet 2006 à 23:21
  • Tu t'es vraiment fait la couleur carotte-clementine alors?

    en tout cas ça a l'air de madeleiniser à fond dans tes notes récentes

    Tapoté par Ishmael, 08 juillet 2006 à 11:21
  • C'était orangé oui. Carotte-clémentine, non, je n'irais pas jusque-là. Mais de toutes façons tout a disparu au fil des shampooings assassins.

    Tapoté par Stella K, 18 juillet 2006 à 14:23
  • commentons donc

    Tu veux vraiment un commentaire? Bon alors un bisou pour une première visite qui ne sera pas la dernière!

    Tapoté par Amika, 16 août 2006 à 23:10
  • Bisou à toi douce Amika... et à bientôt...

    Tapoté par Stella K, 17 août 2006 à 00:42

Vous êtes arrivés là soit par hasard, soit par un vilain dérapage manuel, soit pour lire les commentaires existants, soit pour en écrire un vous-même. S'il s'agit de la dernière solution, ne prenez pas peur, et tapotez quelques mots, de vos doigts les plus doux, dans le gentil formulaire ci-dessous...